Stage technique pistolet Airless nettoyages entretiens dépannages sécurités

Déplacement sur chantiers en France métropolitaine
Conseils pros
Ici pas de formation passive ou l’on regarde des exécutions, où on testes et essais !
Pas de temps passé à apprendre ce qui est instantanément évident à comprendre en y travaillant réellement ...


Nos stagiaires travaillent
et par des applications magistrales vendables en l’état, ils comparent méthodes, moyens et matériaux divers en réalisant des gains avec des m² de mieux en mieux finies …

Avec leurs gains de qualités et cadences acquits, ils constatent, trient et adoptent les réels perfectionnant qui suppriment les contraintes de situations dont ils ont besoins …

Ainsi ils remplacent tôt les brosses et rouleaux par des pulvérisations Airless convenables (vendable en l’état), tout le reste est scolaire et pour les apprentis !

Pour  exemple : La mise en marche d’une pompe, amorcer et mettre un moteur en marche est évident pour tous, c’est même a la porté d’un enfant ! De même pour les nécessités de purges, de nettoyages en fin de journée (pas toujours nécessaires) ! Dito pour les pannes et arrêts intempestifs …

Les dysfonctionnements et pannes en travaillant, ils arrivent inévitablement et c’est là que l’on comprend immédiatement ce qu’il ne faut plus faire (oublie) ! Et ce n’est qu’à partir de ces situations que l’on devient attentifs aux besoins de précautions élémentaires et indispensables aux qualités et cadences …

Quand tout s’arrête les équipements ne plus que des tas de ferrailles inertes ! Dit autrement des surcoûts ! Et sans réelles expériences cela nui fréquemment …

Et quand tout s’arrête, on en étudie toutes les causses (les manques de discernements) jusqu’aux redémarrages, c’est à ces moment la, que les instructions sont nécessaires, évidentes, judicieuses très faciles à comprendre et à retenir …

La bonne méthode de pulvérisation, les réglages de pressions, la diminution du brouillard de peinture, la technique de pulvérisation, ce ne sont que des mots correspondant à des attitudes à transformer en habiletés …

Habiletés : Expérimenter, tester, trier, s’habituer pour ne retenir que ce qui pour chacun fonctionne réellement (ce qu’il maîtrise) afin d’en faire sa méthode …

Et tant que les brosses et rouleaux ne sont pas encore totalement inutiles, rien n’est acquit !

Un stagiaire qui à encore besoin des brosses et rouleaux, peut gagner un peut de temps par-ci par là, mais ne peux pas générer les bénéfices substantiels nécessaires à garantir les retours sur investissements ! Et pour les pros c’est ça le vraie sujet !

Les gains de temps ne sont que des objectifs de surcroits indéfinis qui ne signifies rien ! Car il faut en gagner beaucoup (diviser par quatre les chantiers) pour compenser tous les surcoûts de mécanisations, sinon on paie que ses charges …

Stage technique pistolet Airless nettoyages entretiens dépannages sécurités


La bonne technique
de pulvérisation ne peut pas s’apprendre dans un box ni en un, deux ou trois jours, car il s’agit d’habiletés avec des exigences accrues d’attentions et précisions nichés dans des gestes fuyants très difficiles à discerner …

Régler la pression en travaillant c’est tellement évident que l’acquit est instantané, de même pour les choix de buses, en une minute on en essais 2 ou 3 trois et cela suffit pour appréhender ce qui convient, pour les filtres il suffit d’avoir l’œil sur les repères …

La technologie : Elle ne fait que transporter les produits des fûts aux supports par pulvérisations …

Plus l’insert (la lumière, trou dans la buse) est petit plus la pulvérisations est fine …

Plus la pulvérisation en fine, plus il y à de brouillard à contenir…

La maîtrise du brouillard c’est des compromis d’une dizaine d’éléments à mettre en parfaites adéquations … Quand ils sont compris, il est possible de maîtriser le brouillard et le brouillard nuisible n’est plus …

La technique : Elle se résume à des attitudes avec des repères (attentions accrus), qui simplifient garantissent les habiletés (maîtrises d’éléments aussi multiples que les situations sont variés) exclusivement accessibles en y travaillant et à conditions qu’il y est de réelles difficultés et progressives à surmonter …

C’est pour cela que notre stage s’effectue sur toute  la période du chantier (réception avec le client), c’est ainsi que l’on instruit nos stagiaires et que l’on garanti optimisations, maîtrises et réelles autonomies, tout autre programme est scolaire pour des apprentis !

Pour des pros, ce qui est déterminant  c’est le remplacement total des brosses et rouleaux, car c’est à partir de là, (maîtrise réelle du brouillard) qu’ils sont en capacités d’intervenir de manières économiques et autonomes en toutes situations y compris les plus compliqués …

C’est cela l’aboutissement de notre stage sur chantier !

error: Ce contenu est protégé !