Comment Régler la pression de service d'une pompe Airless ?

Dans les manuels il est mentionné qu’il suffit d’augmenter la pression (théoriquement) de la pompe Airless pour que les cornes (traces en forme de ligne de chaque coté du jet) disparaissent et que le jet du pistolet s’affine convenablement.

Si vous agissez en conséquence sans les progrès suffisants, cela signale un manque de pression due à un débit de ressource de la pompe trop petit, ou bien la peinture ne convient pas aux pulvérisations Airless, ou c’est la buse qui est mal sélectionnée ou bien défectueuse.

Réglage pression buse pistolet Reglages buses peinture Airless

Tourner le bouton de pression ne suffit pas, sauf quand TOUT est parfait !

S’il suffisait de seulement tourner le bouton de pression cela serait à la porté de tous !

Hormis la technique et l’expérience le sujet est simple ! Si toutes les options et combinaisons de matériels sont adaptées aux matériaux et situations, caler la pression pour obtenir une pulvérisation fine et régulière est simple et rapide. 

Si la manière de peindre laisse des traces, ce sont les habiletés qui ne sont pas appropriées et résultent de carence de technique et d’expériences pratiques.

Si le jet fait des traces ? Quelque chose ne convient pas ! C’est là, que l’expérience est exigée (savoir ne suffit pas), il faut déterminer dans les combinaisons (de matériels ou méthodes et enchaînement de gestes) ce qui ne convient pas aux situations !

La plupart de temps ce n’est pas un élément qu’il convient d’adapter à la situation, mais plusieurs et formellement c’est une dizaine d’éléments (matériels et immatériels) imbriqués les uns dans les autres que par l’expérience on apprend à discerner et contrôler lors du stage.

J’entend par expérience ! L’expérience de savoir tout peindre sans trace ni retouche. Acquérir seul ces maîtrises prend des années, avec notre stage pour un coût déterminé, cela est réduit en une grosse semaine.

Réglage pression buse pistolet Reglages buses peinture Airless

Avec l'expérience on peu tout peindre au pistolet Airless !

La bonne méthode Airless autorise de TOUT maîtriser et peindre, même les carrosseries automobiles dans l’industrie.

Dans le bâtiment pas cabine à dépression pour aspirer le brouillard, il faut se débrouiller avec. De plus les peintures bâtiments comparées aux peinture industrielles ont des finesses et rhéologies médiocres car même estampillées Airless, elles sont pour la plupart calibrées pour les brosses et rouleaux et les diluer ne suffit même pas toujours. 

Les tutos et vidéos
(même de formations et formateurs) démontrent, informent, expliquent, persuadent, mais en aucun cas n’apprennent à peindre … Ou alors c’est des illusions trompeuses pour naïfs.

Apprennent à peindre c’est s’instruire pour acquérir de multiples repères à contrôler et combiner avec une dizaine d’éléments matériels et immatériels à maîtriser, dont l’essentiel réside dans l’aspect fini qui doit être sans retouche et qui ne peut pas se voir sur en vidéo ! 

Réglage pression buse pistolet Reglages buses peinture Airless

Ce qui vitale, c'est de maîtriser très tôt les aspects finis !

Seul l’aspect fini accompli sans retouche instruit s’il est finement analysé !

Notre stage instruit à tout ce qui fait des traces et comment les faire disparaître, ainsi au futur nos stagiaires sont maîtres des ces situations au futur.

Tout le reste n’est que promesses, bavardages, bricolages, théâtre ou commerce !

Nous on instruit nos stagiaires, jusqu’aux maîtrises fondamentales essentielles : Les aspects finis avec des repères en conditions réelles et difficiles et des finitions A sans aucune trace ni retouche. Ça c’est Pro !

Cela exige des expérimentations individuelles fines et prend du temps ! Toute autre pédagogie est scolaire pour de jeunes apprentis et bricoleurs !

La bonne technique Airless il n’y en qu’une ! Elle autorise de TOUT peindre et de maîtriser TOUTES les circonstances, y compris ce qui est très compliqué toujours sans retouche, sinon ce ne sont que des méthodes de bricolages indigent de professionnels.

Réglage pression buse pistolet Reglages buses peinture Airless

Comment distinguer la buse Airless qui convient ?

La régularité du jet résulte du choix de la buse, de la pression utilisée, de la viscosité et des caractéristiques des peintures, mais pas que !

Si le débit d’une pompe Airless est insuffisant (dont personne ne parle est capital)  les réglages sont et restent compliqués et souvent impossibles. A cela peut s’ajouter des longueurs de tuyaux ou des accessoires qui pénalisent et des températures en hiver problématiques …

Plus l’insert (la lumière, trou dans la buse) est petit plus la pulvérisation est fine (plus la peinture doit être broyée en conséquence), plus l’angle est ouvert plus le jet est large. Exemple 177 angle théorique à 10% 10 cm, 517 angle théorique à 50% 50 cm … 617 angle théorique à 60% 60 cm. 

Plus les chiffres des deux décimales des buses Airless augmentent plus on dépose de produit en épaisseur. La buse 517 est la buse Airless standard adaptée pour débuter, mais avec celle-ci on dépose peu. 

Plus la pression augmente plus la pulvérisation devient fine, les cornes disparaissent (en théorie), mais plus le brouillard augmente.

Le pistolage Airless : Habiletés et maîtrises ?

Avec le pistolage Airless TOUS les écarts d’habiletés et de maîtrises se manifestent par des traces. Et chaque trace à sa cause ! Nous on instruit nos artisans stagiaires en éliminant les causses.

Avec le pistolage Airless Les précisions sont chirurgicales tant pour les équipements, les produits que les astuces et habiletés à appliquer.

Appliquer à l’Airless parait toujours extrêmement simple quand on exclue les aspects finies qui compliquent.

Les réelles difficultés commencent toujours avec les grandes et petites surfaces à négocier sans retouche. Dès qu’il faut retoucher esthétiquement tout ce complique énormément et tous les avantages économiques se transforment en surcoûts sans solution si on ne sait pas maîtriser les situations.

Optez pour les meilleurs réglages Airless !

Les meilleurs réglages Airless sont des lissages de compromis tous très avantageux … Une harmonie d’éléments où tout se passe très bien entre les circonstances, les matériels et l’applicateur … Il suffit de savoir quoi faire, avec quoi, comment faire et avoir des peintures avérées compatibles aux conditions requises.

Se focaliser sur un manomètre est inutile pour régler le jet d’un pistolet Airless, il faut aussi que les débits de pompe soient adaptés aux circonstances et les matériaux appropriés aux caractéristiques des matériels et des peintures convenables.

N.B. Répétions : Les peintures bâtiments standards (pour rouleau) même diluées ne conviennent pas toujours aux pulvérisations Airless, si c’est compliqué, essayez d’autres peintures !

Démonstration d'application Airless délicate maîtrisée ci-dessous

Sur la vidéo ci-dessous : Observez en temps réel comment un mur avec une porte est repeint en blanc entre deux rendez-vous sans bâcher les meubles ni les dossiers.

Tableaux guide des principales buses Airless pour batiment

415,Généralement pour antirouilles satins et velours.
517 : C’est la buse pour les mats et aussi la plus utilisée en peinture bâtiment avec la 621, elle est idéale pour débuter …
617, 619, fument mais marquent peu.
509, 511, 513, 515, fument trop, à éviter.
517, et 621, dites identiques, il suffit de moins recouvrir.

De 109 à 309, lasures et produits non pigmenté.
111 à 311, vernis et laques industrielles. 
113 à 413, Laque bâtiments et satins fins.
113 à 413
, standards pour satins.
115 à 415, satins velours et certains mats.
117 à 517, pour tous les mats et certains mats.
119 à 519 pour déposer plus épais en mat.
121 à 621 pour les grandes cadences en mat.
123 à 623 pour ravalements.
Supérieures pour enduit, pâteux et produits visqueux.

error: Ce contenu est protégé !