Formation pistolage pistolet Airless technique théorie pratique

Déplacements sur chantiers en France métropolitaine
Formation pistolage Airless technique théorie ou pratique ?

La théorie n’est pas essentielle, mais très utile pour comprendre et indispensable pour en étendre et affiner les emplois …

Dans le stage on explique tout par et avec nos applications magistrales (savoir-faire affinées) qui facilitent et accélèrent les compréhensions de toutes les situations …

Nos moyens et instructions procurent aussitôt des facilitées et conforts d’applications. Là, pas de temps perdus avec des théories, ça fait et mieux, ou pas !
Les théories : C’est pour expliquer les arrêts intempestifs, les pannes les entretiens, les inspections, les divers montages et accessoirisassions …

Les pannes avec les équipements Airless ça arrive ! Mais c’est rare ! Car la plupart du temps ce ne sont que des fausses pannes dues à des malveillances conséquences de manque d’expérience, étourderies ou insuffisance de maintenance …

N’importe qu’elle théorie peut-être expliquée, même par des ignorants et convaincre des naïfs tels les vidéos et tutos

Une théorie, un modèle, une technique une démonstration étaye à la rigueur … Mais c’est extrêmement éloigné d’un savoir-faire et tant que ce n’est pas expérimenté, comparé et véritablement maîtrisé …

On suppute, on croit savoir, avoir appris des dispositions utiles, mais elles sont très incomplètes et en fait quasis inexploitables …

Formation pistolage pistolet Airless technique théorie pratique

Elle se résume à transférer par pompage avec de la haute pression des produits même visqueux par un tuyau afin de les pulvériser finement par éclatement grâce à un insert calibré dit buse.

Divers types de pompes sont à choisir selon les besoins et contraintes des situations de chantiers. L’important, c’est qu’elles disposent toujours de débits suffisants !

Les pressions de services de toutes les pompes standards sont quasis identiques >< 220 bars pour les produits de peinture et un peu plus est judicieux pour les pâteux.

220 bars pour les pompes de bricolage (station de peinture) cela permet juste de pulvériser seulement des produits fluides avec des insert de 15, des fois 17 et 19 millièmes de pouce, dès que les produits sont un peu visqueux tout ce complique et ces matériels peinent !

Ce qui importe pour travailler c’est le débit ! Et le débit c’est le confort, la continuité et les qualités rapides assurés … Pour cela le débit minimum est de 2 litres Mn …

Certains préfèrent les pompes Airless à pistons, d’autres à membranes, d’autre prônes les pompes à palettes ou à vis, toutes conviennent si elles sont adaptées aux usages et maîtrisées …

Les motorisations électriques, thermiques ou pneumatiques, c’est selon les circonstances …

Les marques maintenant sont pléthoriques avec de l’expérience on trouve tout ce dont on à besoin …

En définitive l’Airless est la plus formidable des technologies pour peindre à condition d’être accoutumé à toutes ses exigences.

error: Ce contenu est protégé !